Si ce message ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne
8 juil 2017

Lettre bimestrielle n° 20 (7 mai - 7 juillet 2017)

L'été s'est imposé avant l'heure avec ses envies de vacances, ses cigales déchaînées, nos maisons qui font le plein de parents et de visiteurs en mal de soleil, de festivals ou de farniente.

Qui dit soleil dit besoin d'eau.
La ressource en eau, sa fragilité, font l'objet de nombreuses commissions dans le département.
Notre fédération est attentive à l'évolution d'un grand projet de territoire, porté par la Chambre d'Agriculture, visant à irriguer le nord du Vaucluse à partir des eaux du Rhône.
Nous avons également participé à l'élaboration de la « cartographie des cours d'eau » qui vise à repérer tout ce qui peut être ainsi qualifié et qui donc mérite d'être légalement protégé des pollutions.
Enfin les réunions du comité sécheresse ont déjà abouti à des restrictions des usages de l'eau avec, cette année, une nouveauté : le « décrochage » des Sorgues, qui atteignent trop vite leur étiage.
FNE Vaucluse a demandé que dans le cadre du comité sécheresse, l'on soit particulièrement attentif à la fréquentation des cours d'eau ou des assecs, de façon à limiter les impacts sur la biodiversité.

Qui dit proximité des vacances dit bilans.
Pour ce qui est des risques technologiques, les commissions de suivi de site (CSS) se succèdent. Cette année, nous vous racontons celle du CET d'Entraigues, qui fait le bilan d'une activité 2016 qui nous a laissés insatisfaits.
Nous n'irons plus à celle de Butagaz, qui a permis la fermeture du site dans le respect des règles environnementales.
Reste le devenir d'une nouvelle friche industrielle, et certains exemples récents montrent que la plus grande prudence est de mise quant à la réhabilitation : les prédateurs ne manquent pas ni les projets qui, sous prétexte de reconversion, dévorent de surcroît le foncier alentours.
Les prédateurs « naturels » nous feraient plutôt moins peur : FNE Vaucluse maintient que le loup peut cohabiter sous certaines conditions avec le pastoralisme, que le renard est un précieux axillaire de l'agriculture tant il prélève de rongeurs, que le sanglier prolifèrerait moins si on ne l'y aidait. Nous avons noté avec amusement que les chasseurs n'avaient pas vraiment mis à profit l'arrêté préfectoral de classement du sanglier en espèce nuisible, trop fatigués qu'ils étaient par une saison de chasse dure et longue !...

Les vacances sont donc bienvenues. Nous vous les souhaitons bonnes et de nature à recharger vos batteries dans un Vaucluse respirable …ou ailleurs !

Nicole Bernard

ACTUALITÉS

Air - Climat

Dégradation de la qualité de l'air
17/06/2017

Air PACA communique : "La qualité de l'air a été moyenne entre 30 et 40 % du temps et médiocre entre 20 et 30 % du temps. En cause, la hausse des niveaux d'ozone, qui augmentent avec la chaleur et le soleil qui favorisent les réactions photochimiques."

A noter encore ce mois ci, "un risque allergique lié à une exposition aux pollens majoritairement « élevé » en lien avec les graminées."

… et toujours des plaintes pour odeurs incommodantes. A ce sujet, FNE Vaucluse vous conseille de ne relâcher ni votre vigilance ni vos signalements (Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l'application Signalement Air)

plus d'infos



Qualité de l'air majoritairement bonne à moyenne en avril
17/05/2017

Air PACA communique "La qualité de l'air a été majoritairement bonne à moyenne. Seuls 3 à 4 jours d'indices médiocres ont été enregistrés.
Les niveaux d'ozone augmentent progressivement avec la chaleur et le soleil qui favorisent les réactions photochimiques. Ils sont à l'origine de la majorité des indices moyens à médiocres observés sur le mois.
L'augmentation des niveaux de particules le 18 avril a été à l'origine d'une qualité de l'air médiocre sur une partie du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône."

plus d'infos



Amgt du territoire - Urbanisme

Le Collectif en faveur du parc naturel du Ventoux interpelle les candidats aux législatives
31/05/2017

Le collectif de défense du projet de parc naturel régional du Mont Ventoux a écrit aux candidats à la députation dont les circonscriptions sont concernées.

Chacun a reçu la lettre ci jointe. Certains qu'elles contribueront à éclairer notre choix le moment venu, nous ne manquerons pas de publier les réponses .

Photo Vincent Thomann

plus d'infos



Biodiversité

l'Etat français projette de "prélever" davantage de loups
20/06/2017

Depuis qu'il est avéré que le loup se réinstalle en France, le sujet revient aussi sûrement que le froid en hiver et la canicule l'été : l'Etat consulte le public afin d'établir le nombre de « prélèvements » qu'il peut autoriser sur une espèce au demeurant « protégée ».
Un scénario bien réglé oppose les représentants des éleveurs ovins, qui demandent l'éradication de la bête, aux écolos, qui exigent sa protection totale.
Bon an, mal an le chiffre des autorisations de tuer des loups croît.

plus d'infos



Déchets

La gestion désinvolte du CET d'Entraigues
29/06/2017

Le Centre d'Enfouissement Technique d'Entraigues est tenu de rendre public son bilan à l'occasion d'une commission de suivi de site. La CSS relative à l'année 2016 s'est tenue le 29 juin dernier, sous la présidence de monsieur le Secrétaire général de la préfecture d'Avignon. L'occasion pour les associations regroupant les riverains et pour FNE Vaucluse, de solliciter des explications.

plus d'infos



Eau

Le Vaucluse en vigilance sécheresse
21/06/2017

Suivant en cela l'avis du Comité sécheresse réuni le 16 juin dernier, le préfet de Vaucluse a placé le département en situation de vigilance.

Gilles Blanc de la DDT, résume les raisons de cette décision : "Grâce à une pluviométrie printanière proche des normales saisonnières, la situation hydrologique en Vaucluse est restée relativement favorable jusqu'à fin mai. Depuis début juin, le Vaucluse connaît une forte vague de chaleur ainsi qu'une absence de pluie. Cette situation a entraîné une baisse rapide des débits des cours d'eau et des nappes phréatiques déjà fragilisées par l'épisode de sécheresse observé en 2016.

plus d'infos



Les écoliers sensibilisés au cycle de l'eau
21/06/2017

Exemple de Partenariat Public/privé, la convention qui associe La ville de Carpentras, la société Suez, la Fédération de pêche de Vaucluse et FNE Vaucluse, permet de faire découvrir « le circuit de l'Eau », de la source au retour à la rivière Auzon, en passant par le réseau, le robinet et la station d'épuration.

En cette année scolaire 2016-2017, ce sont 200 élèves des classes primaires de Carpentras qui se sont ajoutés aux 1 000 enfants sensibilisés depuis 2012.

plus d'infos



Énergie

CENTRALE BIOMASSE DE GARDANNE : le tribunal donne raison aux défenseurs de l'environnement et annule l'autorisation d'exploiter !
09/06/2017

Le Tribunal Administratif de Marseille a donné raison aux associations de protection de l'environnement dans leur combat contre l'exploitation de la méga centrale biomasse UNIPER (ex-E-ON) à Meyreuil/Gardanne. Une victoire de taille pour la protection des espaces forestiers impactés et pour l'information du public sur les conséquences environnementales réelles de l'exploitation de la centrale.

Voir ici le communiqué commun aux associations.

plus d'infos



ERIDAN : Première audience au Tribunal administratif de Grenoble
31/05/2017

Une centaine de personnes, élus et membres d'associations, se sont déplacées pour assister ce mardi 31 mai à la première audience du Tribunal administratif de Grenoble concernant la DUP (Déclaration d'Utilité Publique) du gazoduc Eridan.

plus d'infos



Risques

Butagaz à Bollène, c'est fini
06/07/2017

Le Préfet de Vaucluse vient de prendre, ce 22 juin 2017, un arrêté complémentaire portant abrogation du Plan de Prévention des risques technologiques (PPRT) de la société BUTAGAZ à Bollène

FNE Vaucluse participait à la CSS de cette société qui a cessé ses activités, classées SEVESO, le 15 février 2016. (Cf. notre article précédent)

plus d'infos



AGENDA

Eau

Colloque "Fleuve-Rhône"

lundi 2 oct 2017 - LYON • Musée des Confluences
Organisateur : Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse

Le fleuve Rhône regagne en qualité. La pollution domestique est désormais maîtrisée. La lutte contre les toxiques est en bonne voie.

Plus propre, le Rhône redevient aussi par endroit plus naturel. Depuis 200 ans, pour fournir de l'électricité et permettre la navigation, il a renoncé à certains de ses plus beaux tronçons. Aujourd'hui, ils revivent. Car le Rhône fait l'objet d'un grand programme de restauration depuis 20 ans pour élargir son lit, recreuser ses lônes, redevenir vif et courant, redonner place à sa biodiversité, sans remettre en cause navigation et production d'électricité.

C'est déjà visible sur le Haut-Rhône à Belley, Brégnier-Cordon et Chautagne, à l'amont de Lyon sur le site de Miribel-Jonage, à Péage-de-Roussillon entre Isère et Ardèche, à Montélimar ou encore à Donzère Mondragon à la limite Drôme-Vaucluse.

Villes et les villages riverains regardent ainsi leur fleuve avec fierté et plaisir. Certains en font un véritable atout pour la qualité de vie, le développement économique local et l'attractivité de leur territoire.

La renaissance du fleuve Rhône est en marche. Parlons-en !

Réservez le 2 octobre 2017 dans vos agendas !



 

FNE Vaucluse
10 Bd du Nord, 84200 CARPENTRAS
Tél : 04.90.36.28.66
fnevaucluse@gmail.com

Si vous ne souhaitez plus recevoir notre lettre d'information, cliquez ici